Figuration narrative


Figuration narrative, Figuration critique : le refus de l’art pour l’art

 

Avec la volonté d’établir un discours critique et politique, la Figuration narrative marque dans les années 60 – 70, un retour au sujet, en rupture avec l’art abstrait dominant, ou encore le Nouveau réalisme. L’ajout du mot « critique » dans ses deux acceptions (critique de l’image et critique de la société par l’image) constitue une démarcation avec le Pop Art américain qui s’en tenait le plus souvent à un constat neutre de l’environnement urbain d’une société de consommation triomphante. La Figuration critique et politique regroupe ainsi certains artistes de la Nouvelle Figuration, notamment ceux qui voulaient redonner à la peinture une fonction politiquement active dans l’histoire des peuples et des nations. Parmi leurs sources d’inspiration, on compte la bande dessinée, la photographie, la publicité, le cinéma qui participent aujourd’hui encore à la fabrication des images de notre quotidien.