Art et l’espace public


L’espace public devient progressivement un élément moteur de l’imaginaire moderniste. Lieu d’une activité continue et en mouvement permanent, la ville est vécue comme un espace pratique, comme lieu de déambulation, de happening mais aussi comme lieu d’expression voire de revendication publique, l’occasion et le lieu d’un échange en prise directe avec le public. Aujourd’hui les pratiques artistiques ne s’inscrivent pas seulement dans le contexte, elles créent des outils pour le transformer. L’art a changé de paradigme, passant de l’oeuvre au «laboratoire» urbain, de l’objet au processus, de l’implantation urbaine à la déambulation, du pérenne au temporaire. Ces mutations vont progressivement inciter des artistes à insérer leurs projets au processus urbain lui-même. A travers des démarches artistiques aussi singulières que diversifiées, nous aborderons les oeuvres Ben, Gordon Matta Clark, Daniel Buren, Tadashi Kawamatta, Krzysztof Wodiczko, Spencer Tunick, Lara Almarcegui…